Étude de cas Incinérateur Mirom Roulers

Incinérateur Mirom Roulers

L’incinérateur de Mirom à Roulers a déjà été confronté à quelques problèmes d’incendie.  Ardovlam a doté l’installation de détecteurs de point, de détecteurs de faisceaux multifréquentiels (OSID) et de détecteurs de flamme (40/40i triple ir). Toutes les alertes de l’unité d’extinction ont été lues au niveau de la centrale d’alarme incendie. Les alarmes sont transmises au propre poste de contrôle central.

La certification a été réalisée par ANPI sur base de la norme S21-100.

Ardovlam a collaboré avec Spanbo (entrepreneur principal et notre commanditaire), Elektriciteitswerken Afschrift, Ingenial (raccord extinction).

Description du processus : Dans le hall à broyeur, un broyeur mobile a été installé. Cet appareil sert à broyer les déchets en vrac trop importants (fauteuils, armoires, matelas, etc…) afin d’obtenir une sorte de pulpe. De cette façon, il est aussi possible d’utiliser le produit fini comme combustible pour l’incinérateur. Le four n’a qu’une ouverture de 1m². Le hall crée aussi un tampon au cas où il y aurait un manque de carburant pour le four.

Le broyage dégage beaucoup de poussière. Afin d’y remédier, l’on a prévu un système de brumisateur pour combattre la poussière. Lorsque ceci est activé, nous ne pouvons plus garantir le bon fonctionnement des faisceaux OSID et ceux-ci sont alors automatiquement et provisoirement arrêtés. Lorsque le broyeur et le brumisateur sont éteints, les faisceaux sont automatiquement remis en route.